La danse au XXe siècle par Marcelle Michel et Isabelle Ginot

Publié le par freesia

La danse au XXe siècle par Marcelle Michel et Isabelle Ginot, aux éditions Bordas. Librairie de la Danse. 1995

La photo sur la couverture est de Marion Valentine. Il s'agit de Merce Cunningham au théâtre de l'Odéon en 1970.

Une dizaine de pages est consacrée aux origines du ballet occidental pour ouvrir sur  deux parties : la danse classique confrontée à la modernité puis la rupture moderne. Une postface sur le geste et sa perception est signée par Hubert godard (maître de conférence responsable du département Danse à l'université Paris VIII et professeur à l'Institut de formation des  enseignants de danse et de musique, entre autres).

Avec pas moins d'une illustration par page, cet ouvrage se parcourt comme un album, autant pour le plaisir des yeux que pour rafraîchir sa mémoire.

Sommaire

la danse classique confrontée à la modernité

Séduction de la nouveauté :

Diaghilev, Nijinski, l'après-Nijinsky, les ballets suédois de Rolf de Maré, Serge Lifar

Les voies du néoclassicisme en France et dans le monde :

Ballets du marquis de Cuevas, Roland Petit et Janine Charrat, Maurice Béjart, Balanchine, Jérôme Robbins, Prééminence soviétique d'après-guerre, néoclassicisme européen, Bournonville Danemark, répertoire classique d'aujourd'hui.

la rupture moderne

Sources de la danse moderne :

Précurseurs et théoriciens, Rudolf Laban, pionnières américaines Loïe Fuller et Isadora Duncan, Ruth Saint Denis et le Denishaw

L'Allemagne dans les années 20 :

Mary Wigman, Kurt Joos, autour de Laban et de Wigman, le Bauhaus et la danse, successions

La voie américaine :

Hanya Holm, le surgeon californien du Denishaw, Doris Humphrey et Jose Limon, Martha Graam, Alwin Nikolaïs, Paul Taylor, Alvin Ailey

Merce Cunningham ou la bascule de l'histoire :

Les fondements d'une pensée, le hasard ou le débridement de la pensée, les Events, la technique, la lanète Cunningham, acquisition de la liberté, incursion dans le monde de l'image.

Rupture post-moderne :

Enjeux postmodernes, de la Californie à la Judson Church, maturations et devenirs, Trisha Brown, après la postmodernité.

Japon et Allemagne d'après-guerre :

Le buto, Pina Bausch

La nouvelle danse en France et dans le monde :

Mai 68, années soixante-dix, Bagnolet, Gallotta, années quatre-vingt-dix, Dominique Bagouet, le modèle français, Keersmaeker, entre provocation et mode, dissémination.

Classique et contemporain, croisements et dérapages :

Années 90 effacement des clivages, formation du danseur, crise d'identité, nouveau look de la danse classique, William Forsythe, standardisation de la danse moderne, syndrome de Vandekeybus, renouveler la perception du monde, interroger le passé de la modernité, une mémoire enfouie dans les corps.

Publié dans Livres sur la danse

Commenter cet article

Sand 19/04/2007 10:19

Je vais me contenter de ta synthèse pour l'instant! Une pile de livre m'attend. Les vacances ont du bon, surtout lorsque l'on voyage dans un pays francophone (enfin je peux lire en français, comme celà me manquait!!!). Bon en fait si je passe, ce n'est pas pour parler danse... Mais pour te faire une ENORME bise et te dire un grand MERCI! La babiole est super chouette! J'adore la laine bouillie et surtout tu peux pas savoir le bien que ça fait de recevoir des jolies choses de France! Ici tout est moche, rose bonbon ou bleu pâle, Alors un gros zOub à Oscar également...

freesia 19/04/2007 11:04

super!!!

kahlan 19/04/2007 00:44

Ce livre a l'air vraiment intéressant et complet !!

freesia 19/04/2007 11:04

oui très complet, et dire qu'on est déjà au XXIe siècle...
biz

damouredo 18/04/2007 20:41

Un vrai livre pour les pros... J'ai vu qu'il y avait une nouvelle bio sur Noureev...tu l'as lu ? Noureev l'insoumis, je crois...

freesia 18/04/2007 20:54

non je n'ai pas lu celui-là encore. j'essaie de terminer le roman de Mac collum sur lui (Danseur) et le style est pénible donc j'ai du mal!!!
biz