J'habite ici, par la cie KLP

Publié le par freesia

Dans le cadre de Transcendanse à Nantes, Brice  Bernier et sa compagnie KLP  avaient écrit un duo inspiré par un auteur local J.C. Pinson.  Un texte en particulier : 

J'habite ici
"Parfois j'exhume un livre empoussiéré par les années
et si miracle j'y découvre une feuille séchée
par exemple de saule argenté
pour quelques fractions de seconde
je vois surgir le territoire navajo
qu'enfants nous avions établi
sur des îles de sable loin en amont de Nantes."

Il n'en fallait pas plus à Brice pour planter le décor : une table de bistrot et sa chaise, un roman, quelques feuilles d'arbres sur la scène, et une canne. L'éclairage basique est efficace. Le choix des musiques plutôt entraînant. Les deux danseurs de hip hop occupent l'espace et le temps. Ils témoignent de leur savoir-faire en la matière et ajoutent une dimension chorégraphique à l'ensemble. Les interprètes épatent, s'amusent pour finalement présenter un spectacle d'une vingtaine de minutes qui a tout d'un boeuf ! Quel esprit de communication !
Voilà de quoi alimenter les critiques des puristes de la danse qui estimeront la prestation pas assez aboutie, sans liaisons ou encore peu parlante.
J'y vois au contraire toute l'énergie de véritables danseurs qui n'ont rien à envier à leurs confrères. Les champs d'action sont différents, c'est tout. L'originalité du style a tout à nous apprendre. La volonté d'exceller dans la technique est indéniable. Le temps et l'expérience amèneront les pièces à venir à bluffer le spectateur, c'est certain !

Commenter cet article

La Rimule 07/01/2008 13:15

Bonne année dansée chère Freesia !!!!!