Smart par Carlo Locatelli

Publié le par freesia


J'ai découvert Carlo Locatelli à l'occasion des Rencontres chorégraphiques de Rennes. Il y interprétait Smart, un solo qui débute sur  la vision d'un manteau rouge vif dressé seul au milieu de la scène. Un bruit de respiration le fait onduler imperceptiblement. Il vit. Peu à peu, le danseur va émerger de cette gangue, pour inventer le mouvement nécessaire puis finalement s'en défaire. Le tableau est d'une originalité ébahissante.
Le danseur vêtu de noir entame alors une nouvelle page de sa chorégraphie, avec des énergies multiples et variées. La fluidité initiale reste de mise cependant. Il finira en sorte de guerrier aux peintures sur le visage, aux sourcils froncés, à la concentration intense. Toute l'évolution se fait au son de trois textes de P.P. Pasolini.
L'univers est d'un esthétisme peaufiné qui donne envie de croiser de nouveau le chemin de Carlo.

Commenter cet article