1000 départs de muscles par le CCN de Caen

Publié le par freesia

1000DP-1---copie.JPG©Martial Damblant

1000 départs de muscles 
par le centre national chorégraphique de Caen.

Chorégraphie Héla Fattoumi et Eric Lamoureux.

J'ai beau tenter d'enjoliver, je n'y parviens pas.  Cette nouvelle création  du duo Fattoumi/Lamoureux ne m'a pas interpellée. Je ne suis pas rentrée dedans à mon grand regret.  Le thème :  le diktat du paraître à travers le marché du bien-être. Le décor, une salle de sport, de celles où l'on suit des cours de streching ou  des séances de musculation. Les accessoires sont nombreux et bien vus, agrès, punching-ball, bancs, sac de frappe, etc.  La musique est tentante.  Les danseurs  sont imprégnés, à fond dans leur histoire et leur technique, interprétant avec humour et autodérision la scène.

Mais je n'ai rien savouré. Le sentiment d'être face qu'à une étude sociologique, aussi futée et pertinente soit-elle, m'a contrariée. Les changements de costumes (tee-shirts, jogging en l'occurrence) n'ont pas d'intérêt artistique du moins ne l'ai-je pas saisi. Les quelques instants d'humour total m'ont déridée sans pour autant me convaincre : c'est la danse qui me parle, pas le théâtre. Quant au cours de streching ouvrant le spectacle, il paraît si authentique que l'on croit un instant être dans une salle de club de sport, ce qui lasse très vite. J'imaginais comment des danseurs venus du Hip Hop auraient pu transcender une telle scène en jouant avec l'espèce de tabouret typique de ces cours, la rendre innovante ou simplement surprenante...
Mettons ce désarroi sur le compte de mon grand âge car la foule de collégiens composant le public a semblé emballée !

Bref il me tarde de voir une autre création de cette étonnante et puissante danseuse qu'est Hélà Fattoumi, si énergique, juste et dynamisante.

Commenter cet article